École d’été sur l’agriculture urbaine : Transition et transformation de nos villes | Faire Montréal
17 août

École d’été sur l’agriculture urbaine : Transition et transformation de nos villes

Pour une 8e édition, du 15 au 19 août 2016, se tient à l’Université du Québec à Montréal, l’École d’été sur l’agriculture urbaine du Laboratoire d’agriculture urbaine (AU/LAB) et du Collectif de recherche en aménagement paysager et agriculture urbaine durable (CRAPAUD).

Cette année nous explorerons le rôle de l’agriculture urbaine dans la transition et la transformation sociale, économique et environnementale de nos villes et plus particulièrement des systèmes alimentaires.

L’agriculture urbaine est définitivement un moteur de changement, mais comment s’opère-t-il, quelles sont les conditions de succès et quels sont les chantiers à entamer ou à consolider pour accentuer ces changements?

Voilà les questions que nous lancerons en débat durant cette édition 2016.

Cet événement, organisé avec la collaboration de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQÀM (ISE), réunit chaque année plus de 200 participant(e)s issu(e)s de l’ensemble du Québec et de la Francophonie pour 5 jours de formation intensive s’articulant autour d’un apprentissage à la fois théorique et pratique.

Source : AU/Lab

Photos : Local Innovations

Cet événement, organisé avec la collaboration de l’Institut des sciences de l’environnement de l’UQÀM (ISE), réunit chaque année plus de 200 participant(e)s issu(e)s de l'ensemble du Québec et de la Francophonie pour 5 jours de formation intensive s’articulant autour d’un apprentissage à la fois théorique et pratique.

Rassemblant des citoyen(ne)s, des chercheur(e)s, des étudiant(e)s, des acteur(trice)s de l’agriculture urbaine et des professionnel(le)s de divers horizons, cette école d’été a pour vocation de susciter des débats, des rencontres et un partage d’expériences. Pour ce faire la programmation aborde autant l’urbanisme agricole, l’action citoyenne, les villes en santé, etc. Le tout dans une perspective d’élaboration d’un système alimentaire urbain viable, de justice alimentaire, sans oublier une volonté de réseautage et de co-création.

Cette année encore, la formation s’organisera autour d’un apprentissage théorique et pratique qui s’appuiera sur l’intervention de spécialistes autour de tables rondes, de retour d’expérience, d’ateliers pratiques et de visites sur le terrain.

Une place importante sera aussi accordée aux échanges et discussions, ainsi qu’aux interactions entre les intervenant(e)s et les participant(e)s. Nous espérons que vous trouverez durant cette 8e École d'été des connaissances et de l’inspiration pour poursuivre ou initier des projets en agriculture urbaine, chez vous, à votre travail, dans les écoles, dans votre quartier ou qui sait, démarrer votre propre entreprise agricole urbaine!

THÉMATIQUE
Si la thématique de la 7e édition portait sur l’économie circulaire, la programmation de la 8e édition de l'École d'été s’intéressera à l’agriculture urbaine comme moteur de transition et de transformation sociale, économique et environnementale. Bien plus qu’une simple tendance passagère, l’agriculture urbaine représente un outil efficace pour entamer une transition et ultimement effectuer une transformation en profondeur de nos villes et du système alimentaire. Que cela soit pour ses qualités à rassembler, éduquer et mobiliser les individus et les communautés, pour son apport indéniable à la diète alimentaire des habitants des villes, pour ses contributions au développement d’une économie plus sociale, solidaire et créatrice d’emplois ou finalement pour son apport à la résilience individuelle et collective, au verdissement et à la décontamination des sols, l’agriculture urbaine est un outil multifonctionnel devenu incontournable au réaménagement et à la redéfinition des villes de demain.

1 FORMATION, 3 VOLETS :
Pour cette 8e édition, l'équipe de l'école d'été offre 3 volets de formation. Si le lundi et le vendredi de l'école verront l'ensemble des participants et participantes suivre les mêmes conférences et présentations, les trois autres jours l'école se sépareront en :

- L’agriculture urbaine : moteur de transition et de transformation sociale
Ce volet couvrira entre autres choses les concepts de développement, d’insertion et de mixité sociale à travers des projets en milieu scolaires, communautaires et institutionnels. Nous verrons notamment comment l’agriculture urbaine permet de rassembler et mobiliser différentes personnes issues de cultures, générations et de statuts socioéconomiques différents. Nous verrons également l’apport de l’agriculture urbaine au mieux-être physique, psychologique et émotif des individus et des communautés. Finalement, nous serons en mesure de saisir en quoi l’agriculture est un mouvement politique imminent citoyen permettant aux communautés de se réapproprier leur territoire.

-L’agriculture urbaine : moteur de transition et de transformation économique
Ce volet couvrira entre autres choses les concepts d’insertion professionnelle, de production alimentaire et d’économie sociale. Nous verrons comment l’agriculture urbaine contribue à l’économie locale et régionale des communautés à travers ses capacités à produire et mettre en circulation des ressources, des produits et des valeurs. Nous couvrirons également les bases du démarrage, du développement et de consolidation d’entreprises agricoles urbaines par des exemples concrets d’entrepreneurs et de communautés qui ont su innover, des premiers modèles d’agriculture urbaine commerciale d’il y 30 ans jusqu’aux propositions actuellement en gestation. Finalement, nous verrons en quoi cette nouvelle production peut être complémentaire aux filières de productions traditionnelles.

-L’agriculture urbaine : moteur de transition et de transformation environnementale
Ce volet couvrira entre autres choses les concepts de biorémédiation, de résilience et d’atténuation des nuisances urbaines. Tout en abordant les questions des contaminants en agriculture urbaine, nous verrons notamment comment l’agriculture urbaine permettra à terme de décontaminer nos villes à travers des projets de recherche actuellement en cours. Il sera également question de mieux saisir l’apport de l’agriculture urbaine dans la résilience des citadins dans un contexte de changements climatiques étant dépendant des marchés extérieurs pour répondre à la fonction primaire de se nourrir. Nous découvrirons finalement à travers des projets inspirants et porteurs, les nombreux apports environnementaux des projets d’agriculture urbaine tels que la lutte aux îlots de chaleur, la rétention des eaux de ruissellement, le compostage et la climatisation des bâtiments.

Programme de la 8e École d’été sur l’agriculture urbaine – Montréal

Vous pouvez appuyer et suivre le projet Je fais Mtl :