Une semaine sous le signe de la ville intelligente | Faire Montréal
4 May

Une semaine sous le signe de la ville intelligente

Deux évènements importants sont venus ponctuer notre actualité : une rencontre inspirante avec un grand homme spécialiste de la ville intelligente et la conduite d’un mentorat dans le cadre du hackaton de Sherbrooke.

En tête à tête avec Robert Bell

Le Grand Montréal a récemment été sélectionné pour faire partie des sept communautés les plus dynamiques et inspirantes en matière de ville intelligente. C’est le très renommé organisme “Intelligent Community Forum (ICF)”, spécialiste de la question et de l’étude du développement des villes du 21e siècle, qui se charge de choisir les villes en lice de ce si convoité top 7. Et pour évaluer si Montréal a l’étoffe d’une ville intelligente, Robert Bell, l’un des trois membres fondateurs de l’ICF, s’est déplacé pour rencontrer les grands acteurs de notre ville, dont jefaismtl, la SAT, Communautique ainsi que de jeunes entreprises se positionnant sur les enjeux du numériques et du citoyen. L’objectif? voir comment les montréalais répondent au thème de cette année : “From revolution to renaissance”.

C’est lors de sa visite dans le bouillonnant Mile-End que nous avons eu l’opportunité de lui parler de Manivelle et de démontrer comment nos solutions d’affichage de contenu viennent répondre à la problématique d’inclusion numérique dans le réseau des bibliothèques publiques.

Il va maintenant falloir attendre fin juin pour découvrir si notre engouement et l’innovation montréalaise ont séduit le juge et donc si Montréal remplacera Colombus (Ohio) à la première place du classement.

À propos de l’Intelligent Community Forum
ICF est un organisme à but non lucratif situé à New York, qui étudie le développement des villes du 21e siècle. Le groupe de réflexion indépendant est voué à la création d’emplois et au développement de l’économie du numérique. L’ICF, centré essentiellement sur la recherche, les conférences, les services-conseils, les services éducatifs et un concours annuel, identifie et partage les meilleures pratiques en développement des villes intelligentes.

Un hackathon au service de la ville et des usagers

Pour la 3ème année consécutive, la Ville de Sherbrooke et l’organisme SociéTIC ont mis en place son hackathon la fin de semaine dernière pour mettre au défi plusieurs équipes participantes sur la création d’une application.

Afin de les aider dans la tâche, Vincent Chapdelaine, cofondateur de Manivelle, a endossé le rôle de mentor pendant une journée. Lui-même natif de Sherbrooke, il a passé la journée avec les 11 équipes formées pour la plupart d’étudiants de la région, afin de les aider à articuler leur vision, réfléchir à leur modèle d’affaires et pratiquer leur pitch.

De nombreux projets ont été soumis tels que Collaboratio qui permet à tous les citoyens de participer activement à avoir une ville accueillante ou Découvrir Sherbrooke qui propose d’aider les nouveaux arrivants, parlant une autre langue, à découvrir la ville ou enfin l’application Mur à Mur qui se sert des murales de Sherbrooke pour faire une chasse au trésor urbaine. Cette année fût riche en belles idées!

Nous avons été très impressionnés par le calibre des participants, qui ont su développer des projets originaux et pour la plupart très aboutis en seulement 48h. L’événement reflétait bien tout le dynamisme et le leadership que la Ville de Sherbrooke prend à l’échelle québécoise sur le plan du numérique, des données ouvertes et des questions liées à la ville intelligente. Manivelle est ravie de participer à cette dynamique numérique en Estrie.