12 Dec

Des architectes de La Prairie transformeront une église de Montréal

La firme d’architectes Nadeau Nadeau Blondin a été retenue pour aménager les espaces de travail d’un nouvel organisme culturel dans l’ancienne église Sainte-Brigide-de-Kildare à Montréal.

Audrey Leduc-Brodeur
aleduc-brodeur@gravitemedia.com

Le Reflet | Le mardi 12 décembre 2017

Il y a un an, les compagnies de théâtre le Clou et le Carrousel se sont associées pour former le Centre international de recherche et de création en théâtre pour l’enfance et la jeunesse, le Cube. L’organisme a alors lancé un concours d’architecture pour transformer l’église en espace de travail. Parmi les candidatures reçues, trois firmes ont été sélectionnées par le jury. Ce dernier a choisi à l’unanimité le projet de l’entreprise de La Prairie.

«Nous avons une expertise particulière pour la restauration et la réhabilitation des bâtiments patrimoniaux, affirme l’architecte Keven Blondin. Nous faisons preuve d’une grande sensibilité au fait de garder l’esprit des lieux.»

Les éléments architecturaux, comme les colonnes, seront conservés, mais allégés, poursuit M. Blondin.

«Il y a aura encore l’illusion d’un lieu en hauteur. Les couleurs seront les mêmes, mais nous irons chercher encore plus de luminosité», mentionne-t-il.

La firme procédera à la réfection des fenêtres, du clocher ainsi que du parvis du bâtiment, situé coin Champlain et René-Lévesque. À l’intérieur, elle aménagera des studios et bureaux où les employés pourront concevoir des pièces de théâtre, pratiquer leurs textes ou faire des répétitions. Le Cube voit ainsi sa nouvelle résidence comme un «centre de créativité» plutôt qu’une salle de spectacle, spécifie l’organisme.

L’essence architecturale du bâtiment sera conservée jusque dans les moindres détails. Par exemple, des panneaux avec des détails de style cruciforme seront installés pour séparer les studios.

«Il s’agit à la fois d’éléments décoratifs et pratiques, puisqu’ils permettent une meilleure isolation acoustique», précise l’architecte.

Le jubé sera également transformé en bureaux administratifs. L’espace où se trouve le clocher subira aussi une cure de rajeunissement.

Octobre 2018

Le Cube, qui a reçu un investissement de 11 M$ du ministère de la Culture, occupera la partie à l’avant de l’église, précise M. Blondin. Le reste du bâtiment a déjà été converti en coopérative de logements et en bureaux pour des groupes communautaires.

Le chantier supervisé par la firme de La Prairie devrait débuter en octobre 2018, précise l’architecte.

En attendant, d’autres travaux de réfection seront effectués pour permettre à l’église de rester en bon état.

«On ne peut pas se permettre de ne rien faire pendant un an, sinon le bâtiment sera à l’abandon», mentionne-t-il.

«L’église Sainte-Brigide-de-Kildare fait partie du patrimoine du quartier. Nous voulons l’aménager, mais en conservant l’ambiance des lieux.» -Keven Blondin, architecte


La firme d’architectes Nadeau Nadeau Blondin qualifie l’église Sainte-Brigide-de-Kildare de «petit bijou patrimonial».

NDLR : Le texte original d'Audrey Leduc-Brodeur a été publié ici sur le site du journal Le Reflet.

Cliquez sur cette image pour en apprendre plus, appuyer et suivre les activités du projet :