Développement de Adoptez une école | Faire Montréal
8 juil.
Publié dans par le projet Adoptez une école0

Développement de Adoptez une école

Je vois Montréal : la naissance de Adoptez une école

C’est dans le cadre de Je vois mtl en novembre dernier que Fusion Jeunesse et Réseau réussite Montréal, en collaboration étroite avec les cinq commissions scolaires, les sept universités et les douze cégeps montréalais, lancent un mouvement qui a pour but de contribuer à l'atteinte de la cible de diplomation montréalaise de 77% avant 2020 : Adoptez une école. Le mouvement se veut alors un catalyseur pour la persévérance scolaire en permettant aux écoles désirant s'entourer d'alliés, de bénéficier de l’expertise ainsi que des ressources matérielles, humaines et financières de cégeps, d’universités, d’entreprises, d’institutions et de la communauté pour réaliser des projets d’envergure, qui contribueront à la réussite de leurs élèves.

 

La phase de démarrage

Dans les premiers mois qui ont suivi Je vois Mtl, RRM et FJ ont effectué une tournée des projets associés au mouvement afin d’approfondir leur connaissance de ceux-ci et d’évaluer les besoins. Alors que certains d’entre eux étaient déjà bien établis et n’avaient donc pas besoin de soutien à court terme de la part de FJ et RRM, d’autres projets étaient d’avantage en démarrage, en développement ou prêts à se concrétiser. Des énergies ont rapidement été investies afin que chaque projet reçoive un soutien approprié en fonction de ses besoins spécifiques.

Aussi, une image corporative a été créée afin de bien identifier les projets soutenus et adhérents au mouvement. La plate-forme de Je fais mtl sera ainsi investie afin de faire rayonner les différents projets et partenaires.

Un chargé de projet pour soutenir le mouvement

Afin d’ajouter des forces vives aux mouvements et plus particulièrement aux 12 projets qui le compose, un chargé de projet s’est greffé à l’équipe de Fusion Jeunesse et de Réseau réussite Montréal en mars dernier. Dès les premiers jours, il s’est afféré à visiter plusieurs projets afin d’évaluer les besoins de chacun des milieux et élaborer un plan d’action. Depuis, que ce soit par la création de nouveaux partenariats avec des établissements post-secondaires, la communauté et des entreprises privées, par la coordination de projet ou encore par l’élaboration et le développement de ceux-ci, son principal mandat est d’accompagner les porteurs de projets et de faire en sorte que leurs initiatives se développent, et surtout se concrétisent.

 

Développement des projets du mouvement

Création d’une communauté éducative élargie – Réseau des écoles de Lasalle (CSMB)

Contributions Adoptez une école :

-          Création d’un partenariat avec l’école d’ergothérapie de l’Université de Montréal pour une durée de 3 ans dans 2 écoles primaires de Lasalle

-          Présentation du projet à l’Institut Douglas et au CLSC Lasalle afin de voir les possibilités de partenariats

-          Planification pour le financement du projet

-          Coordination du projet

-          Contribution à l’élaboration du modèle de clinique communautaire mobile

Le projet est en plein développement et les avancés au cours des derniers mois ont été rapides et très positifs. En effet, si le réseau des écoles de Lasalle (CSMB) est l’initiateur de ce projet, il importe qu’il devienne également celui de toute une communauté afin de soutenir les jeunes en difficulté qui fréquentent les écoles primaires de Lasalle. Comme le nom l’indique, le projet tente de rassembler, sous forme de communauté éducative et soignante, des professionnels de différents horizons afin de répondre aux nombreux besoins des enfants du secteur et ainsi, contribuer à augmenter la réussite et la persévérance scolaire.

À ce point, l’école d’ergothérapie de l’Université de Montréal est maintenant partenaire du projet, avec la mise en œuvre d’un programme qui permettra à environ 60 étudiants par semestre, inscrit au cours de pédiatrie niveau maîtrise, de vivre une expérience concrète qui aura un impact réel sur les jeunes de ces écoles. Dans le cadre de ce partenariat, les étudiants auront l’occasion d’effectuer différente tâches reliées à l’exercice des fonctions d’un ergothérapeute : observation dans les classes de maternelle et 1e année ; élaboration d’un plan d’action en lien avec les problématiques ciblées et partage avec l’enseignant ; application du plan (recommandations, interventions et/ou modelage) ; et suivi pour valider si les interventions ou les recommandations ont eu l’impact recherché. L’intervention permettra de s’attarder à certaines problématiques qui touchent les élèves du primaire telles que l’écriture, les déficits d’attention, la motricité fine, l’apprentissage et les relations avec les pairs. Lors de la première année d’implantation, le programme se déroulera dans les écoles Notre-Dame-des-rapides et Du Grand-Héron.

D’autres partenaires issus de la communauté de Lasalle sont également intéressés à participer au projet. Dès l’automne 2015, nous continuerons à mettre notre énergie afin d’élargir la communauté de soins et répondre le plus globalement possible aux besoins des enfants du quartier et de leurs familles.

 

 

Projet Racine carrée, une initiative en agriculture urbaine – école Martin-Bélanger (CSMB)

Contributions Adoptez une école :

-          Partenariat avec l’université Concordia pour l’animation des ateliers, l’organisation de la journée « Le jardin des jeunes génies » et la construction de la serre

-          Partenariat avec des étudiants en génie de l’agriculture de l’université McGill pour la construction d’une serre extérieure à l’automne prochain

-          Coordination du projet (organisation de rencontres, production des PV, partenariat avec le GRAME, etc.)

-          Contribution à l’élaboration et au développement du projet

 

L’école Martin-Bélanger a travaillé pendant une bonne partie de l’année scolaire 2014-2015 a implanter un projet d’agriculture urbaine avec les élèves de 3e cycle, s’inscrivant dans la revitalisation de la vocation entrepreneuriale de l’école et dans la relance du quartier St-Pierre. L’école primaire peut compter sur des partenaires importants, soit l’université Concordia et le GRAME de Lachine. En effet, deux coordonnateurs et étudiants de Concordia ont organisé « Le jardin des jeunes génies », rassemblant des étudiants, diplômés et professeurs de l’université, agissant à titre de bénévoles. Cet événement, qui a duré une journée complète, a permis aux élèves de l’école d’élaborer des prototypes, qui serviront de modèle à la construction d’une vraie serre cet été pour faire la culture d’aliments durant l’année 2015-2016. De plus, une animatrice du GRAME a collaboré à l’élaboration et à l’animation des ateliers pourtant sur l’agriculture urbaine en classe.

L’école souhaite également, dès l’an prochain, se doter d’une serre permanente extérieure pouvant être utilisée par un grand nombre d’élève afin de développer davantage sa capacité à produire des aliments.

 

Urban arts, inspired minds?? – École James Lyng (EMSB)

Contributions Adoptez une école :

-          Coordination du volet construction du studio d’enregistrement

-          Partenariat avec une firme d’ingénierie, spécialisé dans la conception de studio (Resonance TJL inc.)

Dans le cadre de son projet de revitalisation de sa vocation par un projet d’arts urbains, l’école James Lyng est associée au département de l’éducation de l’université McGill, ainsi qu’à de nombreux partenaires communautaires de Montréal, dont WORD, qui ont tous contribué à développer le programme en arts. Les principaux acteurs de ce projet novateur et unique au Québec, en sont présentement à mettre sur pied les installations qui viendront donner une valeur ajoutée au projet. En effet, le processus pour la construction d’un studio d’enregistrement est déjà bien entamé et son utilisation est prévue pour l’automne 2015. La construction d’une galerie d’art et d’un studio de danse est également prévue pour l’année prochaine. Ces installations seront utilisées dans le cadre des cours réguliers et lors d’activités parascolaires

 

Montréal Embracing the Fine Arts in an Elementary Inner City School – École St-Gabriel (EMSB)

Contributions Adoptez une école :

-          Partenariat avec l’Orchestre symphonique de Montréal qui animeront des ateliers d’arts dans plusieurs classes et exposeront les œuvres des élèves dans leur salle d’exposition. Les élèves auront la chance d’aller à la maison symphonique pour voir l’exposition.

-          Embauche de deux étudiants de l’université Concordia, un en musique et l’autre en arts visuels, à titre de coordonnateur pour l’année 2015-2016

-          Subvention pour l’achat de nouveaux instruments de musique

 

Afin de favoriser la motivation de ces élèves, l’école St-Gabriel a développé à travers les années un programme de beaux-arts, touchant autant la musique que les arts visuels. Ayant le désir constant de revitaliser la vocation de l’école et ainsi, d’augmenter sa portée auprès des élèves et de faire rayonner les œuvres de ces derniers, la direction recherche de nouveaux partenariats qui pourront amener une expertise afin de soutenir le personnel de l’école.

En ce sens, un partenariat avec l’Orchestre symphonique de Montréal a été mis sur pied ce printemps et des activités artistiques auront lieu à l’école et à l’OSM dès l’automne prochain. Ce partenariat se veut un point de départ qui, nous l’espérons, amènera d’autres partenaires dans le domaine des beaux-arts. D’autres démarches sont également en cours, notamment auprès de l’université Concordia afin d’impliquer des étudiants dans la coordination du projet, qui pourront contribuer à l’élaboration du programme, tout en représentant des modèles positifs pour les élèves du primaire. L’école pourra également se procurer de nouveaux instruments de musique d’ici la fin de la présente année scolaire.

 

Création d’une communauté de partenaires autour de l’école Champlain - UQAM (CSDM)

Contribution Adoptez une école :

-          Élaboration du modèle du projet

-          Soutien à la coordination du projet

 

Le projet, initié conjointement par l’école Champlain du quartier Hochelaga-Maisonneuve et l’UQAM, a pour but de développer et d’implanter un programme de prévention et d’intervention global afin de favoriser la réussite scolaire, notamment en français, et l’acquisition d’habiletés sociales des élèves de l’école. Le programme, qui débutera à l’automne prochain, se décline en 4 principaux thèmes : la pédagogie ; la santé et le mieux-être ; les Arts et sciences ; et le soutien pédagogique. Dans le volet pédagogie, l’école, avec l’aide de chercheurs chevronnés et d’étudiants de l’UQAM, pourra effectuer une évaluation des principales difficultés vécues par les élèves, notamment en français, et y développer un programme adapté afin d’augmenter leurs compétences et ainsi, améliorer leurs chances de réussite. Comme le projet propose une intervention globale, des ateliers et activités en diététique, éducation sexuelle, sports, hygiène dentaire et soins infirmiers seront partie intégrante du volet santé et mieux-être. Le collège de Maisonneuve sera impliqué dans le développement de celui-ci. Également partenaires du projet, l’Orchestre métropolitain de Montréal et Télé-Québec, seront impliqués pour leurs parts dans le volet Arts prenant la forme d’un programme de musique et de chants. Certains élèves auront également la chance de participer à un camp scientifique durant l’été. Finalement, le volet soutien pédagogique vise à créer un centre de ressources informatiques afin de permettre l’utilisation d’outils orthopédagogique. Le programme débutera dès l’automne 2015.

 

Projet Prématernelle / maternelle à vocation musicale – École St-Rémi (CSPI) et l’OSM

Contribution Adoptez une école :

-          Partenariat avec la firme Lemay-Michaud architecture / design pour l’élaboration des plans et le design intérieur

 

L’école St-Rémi (Montréal-Nord) et l’OSM développe présentement un projet qui s’adressera aux élèves de la maternelle 4 ans et 5 ans dès septembre 2016. Étant une initiative de Maestro Kent Nagano lui-même, le projet s’appuie sur des recherches bien documentées qui montrent l’impact positif de l’apprentissage de la musique sur la réussite scolaire et sur de nombreux aspects du développement des enfants en bas âge.

En tout, 16 enfants auront la chance de participer au programme de musique intensif, concentré sur l’apprentissage du violon et du piano. Le modèle d’un enseignant par enfant sera privilégié pendant l’entièreté du programme. Afin de mesurer les résultats de ce projet d’envergure, la faculté de musique, ainsi que la faculté des sciences de l’éducation de l’université de Montréal effectueront une recherche afin de mesurer l’impact du projet sur les participants.

Afin de créer un environnement propice à l’apprentissage de la musique, l’OSM et la Commission scolaire de la Pointe-de-l’île prévoient construire des cubicules adaptés qui laissera un héritage autant pour l’école que pour la communauté. En effet, l’OSM souhaite que le projet puisse également profiter aux autres élèves de l’école, et plus généralement, aux familles de Montréal-Nord. Pour mener cet ambitieux projet de rénovation, l’OSM peut compter sur un partenaire de choix, soit la firme d’architecture/design Lemay-Michaud, qui produira les plans et feront l’aménagement de l’espace musical. La construction est prévue pour le début 2016.