COUP D’ENVOI DU CENTRE MONDIAL D’EXPERTISE EN RECHERCHE CLINIQUE PRÉCOCE : Plus d’un demi-million de dollars pour la 1ère phase | Faire Montréal
13 juin

COUP D’ENVOI DU CENTRE MONDIAL D’EXPERTISE EN RECHERCHE CLINIQUE PRÉCOCE : Plus d’un demi-million de dollars pour la 1ère phase

Montréal (Québec), le 23 janvier 2015 – C’est en présence d’une centaine de représentants de la grappe des sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS) du Grand Montréal que le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de la Science, M. Yves Bolduc, le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti, le président du comité exécutif de la Ville de Montréal et vice-président de la commission du développement économique, des équipements métropolitains et des finances de la Communauté métropolitaine de Montréal, M. Pierre Desrochers, et le président des Compagnies de recherche pharmaceutique du Canada (Rx&D), M. Russell Williams, ont procédé aujourd’hui à l’annonce de leur appui financier à l’initiative en recherche clinique précoce mise de l’avant par Montréal InVivo et ses partenaires.

« Totalisant plus d’un demi-million de dollars, cet investissement, incluant l’apport humain de nombreux partenaires, marque concrètement le coup d’envoi de la première phase de l’engagement pris notamment par les centres de recherche hospitaliers universitaires montréalais dans le cadre de “je vois mtl”, le 17 novembre dernier, pour positionner la métropole parmi les chefs de file mondiaux en recherche médicale », a d’entrée de jeu déclaré la présidente-directrice générale de Montréal InVivo, Mme Michelle Savoie. 

Cette initiative profitera non seulement au rayonnement de Montréal, mais capitalisera également sur les investissements majeurs effectués dans les infrastructures publiques, permettra d’optimiser l’efficacité des activités de recherche et développement (R-D) en place et stimulera l’attraction de capitaux étrangers de même que la création de 500 nouveaux emplois.

On estime que les retombées bénéficieront à plus de 50 % des entreprises œuvrant sur le territoire de la grappe montréalaise des SVTS.

Comme l’a souligné Pierre Desrochers : «Ce projet est un bon exemple de ce qu'il est possible d'accomplir lorsque nous regroupons les acteurs d'un même secteur économique, qui est le mandat des grappes métropolitaines. La CMM est fière d'appuyer ce partenariat mis en place sous l'égide de Montréal InVivo dont nous saluons l'excellent travail».

 

« Notre priorité consiste à rapidement développer une stratégie marketing ciblée pour accélérer la mise en œuvre de l’initiative, identifier les joueurs importants du secteur sur la scène internationale, préciser leurs besoins en termes de recherche clinique de manière à y répondre plus efficacement et à attirer leurs investissements en sol montréalais. Nous allons, pour ce faire, travailler en étroite collaboration avec les filiales des grandes entreprises internationales présentes sur le territoire », a mentionné Michelle Savoie. 

Grâce à ces activités de recherche clinique précoce, les Montréalais pourront éventuellement être parmi les premiers au monde à accéder à des traitements innovateurs qui pourraient ne pas être disponibles autrement ailleurs.

« Nous sommes fiers de nous associer à cette importante initiative qui améliorera le positionnement concurrentiel de nos grands centres de recherche hospitaliers de Montréal et qui 2 permettra ainsi d’attirer encore plus d’investissements en R-D clinique de la part des entreprises en recherche pharmaceutique, a déclaré Russell Williams. Nous comptons promouvoir avec encore plus d’ardeur les forces de Montréal en matière de recherche médicale dans le but ultime que les patients du Québec puissent bénéficier de traitements novateurs qui ne seraient pas disponibles autrement et qui présentent le potentiel d’améliorer de façon notable leur santé et de sauver leurs vies. » a-t-il poursuivi.

 

« Dès juin, nous comptons entrer en période de démarchage. Notre ambition est de permettre à encore plus de patients d’accéder à des études cliniques d’ici la fin de l’année 2015 », renchérit la présidentedirectrice générale de Montréal InVivo.

Rappelons que l’objectif est de tout mettre en œuvre afin de donner accès plus rapidement à des traitements innovateurs à deux fois plus de patients engagés dans des études de recherche clinique précoce d’ici cinq ans. 

À propos de la recherche clinique précoce 

Les études de recherche clinique précoce ont pour objectif d’obtenir, très tôt dans le cycle de développement, les toutes premières confirmations de la valeur thérapeutique d’un nouveau traitement ou d’une nouvelle technologie.

Ces études permettent ainsi d’identifier les attributs d’un nouveau médicament ou d’une nouvelle technologie afin de déterminer s’ils ont la capacité de représenter une solution thérapeutique de valeur scientifique, médicale, sociétale et commerciale. 

À propos de Montréal InVivo 

Montréal InVivo désigne la grappe des sciences de la vie et des technologies de la santé (SVTS) du Montréal métropolitain.

Cet ensemble est constitué de près de 600 organisations, dont plus de 150 centres de recherche, 80 filiales d’entreprises de classe mondiale et plus de 40 000 personnes œuvrant dans le secteur.

Cette grappe créatrice de grandes idées comprend quatre universités et se classe première au Canada pour le nombre de centres de recherche. 

Montréal InVivo est un organisme sans but lucratif de développement économique voué à la création de la richesse.

Ses activités sont supportées par un financement provenant du ministère de l’Économie, de l'Innovation et des Exportations (MEIE), du Secrétariat à la région métropolitaine relevant du Ministère des Affaires municipales et de l'Occupation du territoire, de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), de Développement économique Canada (DEC) et des secteurs privés et institutionnels.

Vous pouvez appuyer et suivre les activités du projet :