La Ville de Montréal accorde 500 000 $ au premier projet de l’UTILE | Faire Montréal
7 févr.

La Ville de Montréal accorde 500 000 $ au premier projet de l’UTILE

Annonce du projet de logements étudiants abordables

Montréal, le 7 février 2017—La Ville de Montréal annonce aujourd’hui un projet de logement abordable pour étudiants, développé par l’UTILE dans l’arrondissement du Plateau-Mont-Royal, auquel elle accorde une aide financière de 500 000 $.  

Cette annonce a été effectuée au cours d’un point de presse, en présence du maire de Montréal, Monsieur Denis Coderre, de Laurent Levesque, coordonnateur général de l’UTILE, et des partenaires du projet.

Le projet consiste en un bâtiment d’environ 150 chambres réparties dans 80 logements, soit des studios et des appartements de 2 à 4 chambres à coucher, et sera construit face au parc La Fontaine d’ici juin 2018.

« Le projet de l’UTILE que nous annonçons aujourd’hui a su rallier des partenaires financiers crédibles et solidaires du projet. Nous sommes donc très fiers d’y apporter notre contribution. Ce projet, par son modèle d’affaires, mais aussi par l’enthousiasme de ses jeunes promoteurs, est résolument convaincant. C’est la première fois qu’on voit une collaboration d’aussi grande ampleur entre ville, économie sociale et milieu étudiant», a déclaré le maire de Montréal, M. Denis Coderre.

Outre la Ville de Montréal, ce projet de 14 M $ bénéficiera également de la participation financière du Fonds Communautaire de logement étudiant (Fonds CLÉ), qui investit 1,8 M $, et de la Fiducie du Chantier de l’économie sociale, qui participe à la hauteur de 1,1 M $.

« Avec son modèle de logement abordable conçu par et pour la population étudiante, l’UTILE offre à Montréal une réponse innovante au besoin important en logement étudiant dans la métropole » affirme Laurent Levesque, coordonnateur général de l’organisation.

Ce projet de logement étudiant aux loyers abordables est particulièrement pertinent à Montréal, qui compte plus de 250 000 étudiants de niveau post-secondaire.

Grâce à ce bâtiment ainsi que ceux qui suivront, la pression sur le marché du logement familial locatif devrait être réduite.

« La colocation par des groupes d’étudiants de logements familiaux de 3 à 4 chambres à coucher vient en compétition avec les familles qui convoitent les mêmes logements. Le soutien de la Ville de Montréal à la création de logements étudiants communautaires est donc complémentaire à notre Plan de fidélisation des familles », de préciser M. Coderre.

Cliquez sur cette image pour en apprendre plus, appuyer et suivre les activités du projet :