Des leaders de Je fais Montréal témoignent de l’intelligence collective du mouvement auprès de Robert Bell (ICF) | Faire Montréal
22 avril
Publié dans par la démarche je fais mtl0

Des leaders de Je fais Montréal témoignent de l’intelligence collective du mouvement auprès de Robert Bell (ICF)

Au terme d’une journée marquée notamment par une rencontre avec le maire de Montréal, Denis Coderre, sa conférence au Desjardins Lab sur les communautés intelligentes, la visite du centre intégré de gestion de la circulation de Montréal et de Ubisoft, Robert Bell a longuement échangé avec des membres de la communauté Je fais Mtl au cours d’un 7 à 9 qui avait lieu dans les locaux du siège social de la BMO sur la Place d’Armes dans le Vieux-Montréal.

L’un des trois cofondateurs de l’Intelligent Community Forum est à Montréal pour évaluer la candidature de Montréal au titre de Intelligent Community of the Year, suite à la nomination de la métropole au sein du prestigieux Top 7 des Communautés intelligentes de l’année 2016.

Robert Bell ici encadré par Diane De Courcy, du Bureau de suivi Je fais Montréal, et Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif, responsable des technologies de l'information. (Photo Eva Blue | Ville de Montréal)

La mobilisation citoyenne au service de tous et du développement socioéconomique, qui caractérise fondamentalement le mouvement Je fais Montréal, constitue en effet l’un des critères de sélection de l’ICF pour cette année et a suscité une curiosité très favorable au sein de ce réseau global.

C’est dans le cadre feutré des salons de la BMO que s’est tenue une rencontre à saveur montréalaise entre le juge et directeur exécutif de l’ICF, Robert Bell, et des leaders de Je fais Montréal.

Jacques Ménard, président de BMO Groupe financier, Québec, a en effet été à l’origine du mouvement je vois mtl, devenu par la suite Je fais Montréal, ainsi que l’a rappelé en préambule Claude Gagnon, son adjoint exécutif et directeur général des opérations.

Éric Brat, Senior Partner & Managing directeur de BCG Montréal, à la tribune avec à ses côtés Claude Gagnon, adjoint exécutif de Jacques Ménard et directeur général des opérations de la BMO, et Diane De Courcy, du Bureau de suivi Je fais Montréal. (Photo Eva Blue | Ville de Montréal)

Éric Brat, Senior Partner & Managing Directeur de BCG Montréal a exposé les conclusions du rapport Créer un nouvel élan à Montréal, réalisé gracieusement par son cabinet à la demande de Jacques Ménard.

Diane De Courcy, à la tête du Bureau de suivi de Je fais Montréal, a par ailleurs présenté les derniers développements du mouvement, dont le futur gala des 100 projets qu’elle a promis « à l’image des précédents événements Je fais Mtl : un effet Wow garanti grâce à l’exploitation de nos meilleures productions et le rassemblement des plus beaux esprits dans un lieu inspirant ».

Elle a rappelé que les écosystèmes, expliqués par la suite par Christophe Abrassart, du projet de Laboratoire de l’économie circulaire en Amérique du Nord et en outre membre du comité de l’Indice Je fais Mtl, constituaient autant de rêves d’une ville plus accueillante et moderne, fière de ses racines et de sa créativité.

 

Christophe Abrassart, du projet de Laboratoire de l’économie circulaire en Amérique du Nord et membre du comité de l’Indice Je fais Mtl, expliquant à Robert Bell le fonctionnement des écosystèmes Je fais Montréal. (Photo Eva Blue | Ville de Montréal)

Trois membres du Conseil ADN Je fais Mtl étaient également présents à la rencontre.

Éric Brat, Senior Partner & Managing Directeur de BCG Montréal a exposé les conclusions du rapport Créer un nouvel élan à Montréal, réalisé gracieusement par son cabinet à la demande de Jacques Ménard. Le thème du concours ICF en 2016 est d’ailleurs : De la révolution à la renaissance, un état d’esprit qui a animé les concepteurs de Je vois / Je fais Mtl.

Damien Silès, directeur-général du Quartier de l’innovation, a témoigné de l’engagement de son organisme au sein du mouvement, et plus généralement des start-up technologiques qui fleurissent à Montréal. 

Enfin, Gabriel Bran Lopez, président de la Jeune chambre de commerce du Montréal métropolitain, a livré un éloge appuyé à l’intelligence des communautés, parfois délaissée au profit de l’intelligence technologique, mais qui s’est pourtant manifestée avec un fort succès lors des différents événements de Je vois / Je fais Mtl.

 

Gabriel Bran Lopez, président de Fusion Jeunesse et de la Jeune chambre de commerce du Montréal métropolitain, membre du Conseil ADN Je fais Mtl, a su dérider son auditoire.

De gauche à droite, Stéphane Goyette, drecteur du Bureau de la Ville intelligente et numérique, et Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable des technologies de l’information et de la ville intelligente, ainsi que Robert Bell, cofondateur de l’Intelligent Community Forum (ICF), Diane De Courcy, du Bureau de suivi Je fais Montréal, et Éric Brat, Senior Partner & Managing Directeur de BCG Montréal. (Photo Eva Blue | Ville de Montréal)

Au terme de ces courtes allocutions, Rober Bell a pu se rendre compte plus concrètement de cette intelligence en discutant longuement et privément avec d’autres leaders de projets.

Ces derniers ont eu à cœur de défendre avec passion leurs projets respectifs et les différentes phases qui ont mené à leur complétion.

Martin Choquette et Émilie Ouellet expliquent le fonctionnement de leur initiative, Roulo-boulo - Le bus de l’emploi, à Robert Bell. (Photo Eva Blue | Ville de Montréal)

Rachad Lawani a pu présenter son projet Mobilisons Local : Bâtissons les quartiers que nous voulons une idée à la fois! à monsieur Bell avec le soutien de Jane Gibb, une interprète fournie par Yulism. (Photo Eva Blue | Ville de Montréal)

Précisons enfin qu’au cours de sa visite de trois jours, Robert Bell a rencontré d’autres leaders de projets Je fais Mtl et du Bureau de la ville intelligente, dont Manivelle et Taxelco.

Le titre de Intelligent Community of the Year 2016 sera officiellement décerné au mois de juin prochain à Colombus (Ohio), ville récipiendaire de le la distinction l’année dernière.