Jour du 211 : En route vers l’implantation du 211 à l’échelle métropolitaine | Faire Montréal
9 févr.
Publié dans par le projet Service 2110

Jour du 211 : En route vers l’implantation du 211 à l’échelle métropolitaine

Le Centre de Référence du Grand Montréal (CRGM) et Centraide du Grand Montréal sont fiers de souligner le Jour du 211 d’autant plus que l’implantation du service 2-1-1 a franchi une étape importante dans la grande région de Montréal en 2016 avec le lancement d’un premier service à Laval.

Rappelons que le 211 est composé de trois volets.

Premièrement, il s’agit d’un service téléphonique disponible 7 jours sur 7, de 8 h à 18 h pouvant être rejoint en composant 3 chiffres faciles à retenir, soit 2-1-1.

Deuxièmement, c’est un site web convivial 211qc.ca qui présente les quelque 3 000 ressources sociocommunautaires du territoire métropolitain.

Puis, troisièmement, aux volets téléphone et Web s’ajoute un outil d’analyse sociale grâce à la prise de statistiques sur les demandes reçues.

  « Ainsi, le 211 est indispensable pour diriger rapidement et efficacement vers des ressources fiables toute personne exprimant un besoin social. Il est également précieux pour les élus et les planificateurs qui veulent obtenir un éclairage précis sur l’évolution des besoins sociaux dans les différentes villes, quartiers ou arrondissements et sur les ressources manquantes pour y répondre, » précise Mme Pierrette Gagné, directrice générale du CRGM

 En devenant la première ville de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) à se doter du 211 en octobre dernier, la Ville de Laval a marqué le pas vers la mise en œuvre du 211 dans l’ensemble des municipalités de la CMM.

La MRC de l’Assomption a pris un engagement similaire en novembre 2016 et elle deviendra ainsi la première MRC de la région métropolitaine à offrir le service à ses citoyens dès le printemps prochain.

De son côté, la Ville de Montréal a lancé le volet web du 211 en décembre dernier.

Depuis plusieurs mois, le CRGM et Centraide du Grand Montréal poursuivent leur travail de sensibilisation auprès des décideurs gouvernementaux, tant à l’échelle municipale et provinciale qu’auprès des partenaires du milieu communautaire afin de déployer ce service dans toute la CMM.

« C’est un outil d’information et d’analyse essentiel dans le cadre de la lutte à la pauvreté et à l’exclusion sociale », mentionne  M. Mario Régis, vice-président Développement social de Centraide du Grand Montréal.

Notons que c’est dans le cadre de l’événement « Je vois Mtl » que le projet 211 avait donné lieu à un engagement des deux co-leaders du 211, Centraide du Grand Montréal et le CRGM, de mettre le service progressivement en place sur le territoire de la CMM à l’occasion du 375 ième anniversaire de Montréal en 2017.

L’importance du service 211 pour les personnes vulnérables, tant les aînés que les familles, les nouveaux arrivants et les jeunes ne fait plus de doute.  

Soulignons que le CRGM a obtenu du soutien financier de la part du ministère de la Famille dans le cadre du programme Québec amis des aînés (QADA) afin de contribuer au déploiement du service 211 dans toute la Communauté métropolitaine de Montréal dans la prochaine année ainsi qu’en Montérégie en 2018.

Il faut rappeler que le 211 est déjà implanté dans les régions de la Capitale-Nationale, de la Chaudière-Appalaches et dans la MRC de la Haute Yamaska ainsi que dans plusieurs provinces canadiennes et dans de nombreux États américains.

Selon la directrice générale du CRGM, l’année 2017 sera cruciale pour l’avenir du 211 dans la grande région de Montréal.

« Si les autorités municipales de la Communauté métropolitaine de Montréal saisissent l’occasion d’offrir ce service à tous leurs concitoyens, ils viendront de leur donner accès à un service de proximité à valeur ajoutée à peu de frais, conclut Pierrette Gagné. »

Cliquez sur cette image pour en apprendre plus, appuyer et suivre les activités du projet :